Les deux 20 f Pont du Gard

Le 20 f Pont du Gard est un de ces timbres que l’on qualifie de « mythique » pour employer un vocable à la mode. C’est le premier timbre imprimé en taille-douce par l’Atelier des Timbres-poste du boulevard Brune, à Paris, à la fin des années vingt. Le « Travail » paru en mai 1928 a été imprimé par l’Institut de Gravure ….

Lire la suite au format PDF

20 c Empire non dentelé bleu sur vert, quelques truquages

Le 20 c empire non dentelé est apprécié des collectionneurs de timbres classiques. Il est imprimé du milieu de 1854 jusqu’au milieu de 1862 alors que le volume de courrier affranchi augmente considérablement En 1855, plus de 148 millions de timbres de toutes valeurs faciales confondues sont vendus. En 1860 l’Administration des Postes prévoit d’imprimer 175 millions de timbres à 20 centimes. Le tirage total estimé de cette vignette est d’environ 950 millions pour le type I et de 285 millions pour le type II.

Télécharger la suite au format PDF

Roulettes de 1893

Comment apporter de nouvelles connaissances sur les deux premières émissions de timbres préoblitérés de France, dites Roulette de 1893 ?
La majorité des informations se trouvent dans l’ouvrage spécialisé sur le sujet de M. Dutripon et Malvergne : « Timbres Préoblitérés de France, les roulettes de 1893 » publié en 1978, éditions « Loisir et Culture ».

Lire la suite au format PDF

10 f La Rochelle

Le 10 f La Rochelle est le premier timbre imprimé en taille-douce rotative à l’Atelier des Timbres-Poste dès le 22 mars 1929. Il suit de peu le 20 f Pont du Gard qui a été imprimé en taille-douce à plat. Contrairement au 20 f Pont du Gard, le 10 f n’est imprimé qu’en taille-douce rotative. Comme pour tous les timbres de la série, il avait été demandé aux graveurs deux poinçons pour chaque valeur.

Lire les articles au format PDF

Les 1 Franc taxe type Duval

Contrairement aux chiffres-taxe carrés qui furent imprimés par l’Imprimerie Nationale, les chiffres-taxe au type Duval, du nom du dessinateur, sont imprimés par l’Atelier des Timbres-Poste, boulevard Brune à Paris. Ils sont imprimés sur les mêmes presses, avec le même papier et dentelés de la même façon que les timbres-poste français.

Lire la suite au format PDF

1 c Bordeaux, les reports

Beaucoup de collectionneurs éprouvent quelques difficultés pour identifier les trois reports du 1 c Bordeaux. Il est vrai que les croquis et explications des catalogues ne les aident guère…Par contre ces mêmes catalogues présentent ce qu’ils nomment des « états » dont les descriptions laissent dubitatifs les spécialistes de cette émission.
Petit rappel pour ceux qui ne sont pas familiers des timbres de la Monnaie de Bordeaux imprimés en 1870-1871.
Pour fabriquer les pierres d’impression de trois cents timbres à partir d’un dessin unique, il est nécessaire de passer par des opérations intermédiaires.

Lire la suite au format PDF

DESPERATI, une famille de faussaires.

Il s’est écrit des milliers de lignes sur Jean Sperati. Même les plus récentes œuvres passent sous silence ou éludent des faits qui ont été de notoriété publique mais oubliés. Il y a plus de trente ans, dès la première édition de « Faux et Truqués », je donnais quelques éléments montrant que la carrière de Sperati avait commencé bien plus tôt que la plupart des philatélistes le pensaient. Des documents datés et incontestables mettent en évidence la longue carrière de faussaire et d’escroc de Sperati et de sa famille.

Lire la suite au format PDF