Caisse d’Amortissement

« La loi de finances du 26 mars 1927 autorise l’émission chaque année, et pendant cinq ans, d’un timbre-poste spécial surtaxé, dont la différence entre le prix de vente et la valeur d’affranchissement doit être versée à la Caisse d’amortissement … ». (Le Patrimoine du Timbre-Poste français, p 192 éd. Flohic 1998)

Tous les collectionneurs de timbres français connaissent les cinq séries petit format émises entre 1927 et 1931, ainsi que les trois timbres grand format imprimés en taille douce : le Travail, le Sourire de Reims, les Provinces, les frais de fabrication de ces timbres devant être supportés par la Caisse d’Amortissement.

Télécharger la suite au format PDF

20 c Cérès noir… ou bleu

Le 20 c Cérès premier timbre-poste français, le n° 3 des catalogues, est imprimé en noir, il est émis le 1er janvier 1849. Le tirage commence le 4 décembre 1848 et l’impression en continu jour et nuit produit 41.700.000 timbres jusqu’au 22 février 1849. Dès les premiers jours de janvier 1849 il apparaît que l’oblitération peut être effacée et que le timbre pourrait alors resservir. Aussi le 7 mars 1849 le ministre des Finances décide que la couleur du 20 c serait bleue ; l’oblitération se verra mieux.

Lire la suite au format PDF

Couleurs

L’EXPERTISE consiste à déterminer précisément l’état civil d’un timbre: son numéro suivant un catalogue, son état, sa couleur, son authenticité.
Ce sont les éléments qui caractérisent un timbre.

Les collectionneurs ont certains moyens pour établir le numéro d’un timbre. C’est parfois plus délicat pour l’authenticité malgré la documentation dont ils peuvent disposer. Mais souvent un peu d’observation et du bon sens suffisent pour éliminer certaines falsifications.

En ce qui concerne la couleur les philatélistes sont complètement désarmés. Les appellations varient suivant les catalogues et les ouvrages, elles ne correspondent à aucune de celles employées dans la vie courante. Si on se réfère à des répertoires établis pour d’autres disciplines cela ne fait qu’ajouter à la confusion. Tout cela ne serait pas bien
grave si la couleur d’un timbre n’avait pas parfois une telle incidence sur sa valeur.

Lire la suite au format PDF

30 c Taxe Duval, n° 33 ou n° 34 ?

Le Bulletin mensuel des Postes et Télégraphes n° 10 de 1893 annonce « qu’une couleur différente serait attribuée à chaque catégorie de chiffres-taxes (sic) et que les nouvelles vignettes ne seraient mises en service qu’après l’épuisement complet des approvisionnements existant au magasin de l’agent comptable de la fabrication des
timbres-poste et dans les divers bureaux. ». C’est la disparition programmée des chiffre-taxe noirs au type Duval, ils seront progressivement remplacés par de mêmes valeurs en couleur. Une des premières mise en vente est le 30 c qui dure près de cinquante ans, d’abord imprimé à plat en feuilles de cent cinquante avec millésimes, puis à partir de 1934 en feuilles de cent avec coins datés imprimés en typographie rotative.

Lire la suite au format PDF

Les deux 20 f Pont du Gard

Le 20 f Pont du Gard est un de ces timbres que l’on qualifie de « mythique » pour employer un vocable à la mode. C’est le premier timbre imprimé en taille-douce par l’Atelier des Timbres-poste du boulevard Brune, à Paris, à la fin des années vingt. Le « Travail » paru en mai 1928 a été imprimé par l’Institut de Gravure ….

Lire la suite au format PDF

20 c Empire non dentelé bleu sur vert, quelques truquages

Le 20 c empire non dentelé est apprécié des collectionneurs de timbres classiques. Il est imprimé du milieu de 1854 jusqu’au milieu de 1862 alors que le volume de courrier affranchi augmente considérablement En 1855, plus de 148 millions de timbres de toutes valeurs faciales confondues sont vendus. En 1860 l’Administration des Postes prévoit d’imprimer 175 millions de timbres à 20 centimes. Le tirage total estimé de cette vignette est d’environ 950 millions pour le type I et de 285 millions pour le type II.

Télécharger la suite au format PDF

Roulettes de 1893

Comment apporter de nouvelles connaissances sur les deux premières émissions de timbres préoblitérés de France, dites Roulette de 1893 ?
La majorité des informations se trouvent dans l’ouvrage spécialisé sur le sujet de M. Dutripon et Malvergne : « Timbres Préoblitérés de France, les roulettes de 1893 » publié en 1978, éditions « Loisir et Culture ».

Lire la suite au format PDF

10 f La Rochelle

Le 10 f La Rochelle est le premier timbre imprimé en taille-douce rotative à l’Atelier des Timbres-Poste dès le 22 mars 1929. Il suit de peu le 20 f Pont du Gard qui a été imprimé en taille-douce à plat. Contrairement au 20 f Pont du Gard, le 10 f n’est imprimé qu’en taille-douce rotative. Comme pour tous les timbres de la série, il avait été demandé aux graveurs deux poinçons pour chaque valeur.

Lire les articles au format PDF